Français

Unlocated

Ce projet s'origine dans la suite de mes travaux précédents, plus particulièrement la
série toujours en cours et réalisée en Israël / Cisjordanie en 2013, From East to East.
L'aéroport est un lieu emblématique des flux de notre modernité. Lieu de transit, lieu
d'errance et d'attente, lieu de départ vers un ailleurs, lieu de translation par excellence, il est
cet espace du commun de tous les mouvements, le croisement de plusieurs temporalités.
J'ai déjà passé plusieurs jours à errer avec ceux qui ne partent pas, ceux qui rentrent ou
qui attendent celui qui va revenir. J'ai partagé des paroles avec ces gens, photographié ces
espaces de non événements, les gens qui se posent. Entre documentation et mise en scène,
toujours à distance de ces corps qui habitent cet espace temporaire, et que je souhaite saisir
dans des moments d'attente (car la photographie n'est que ça, la fixité, l'arrêt du mouvement
et la captation d'un instant rendu immobile pour l'éternité), où rien n'est dit ni de l'avant ni de
l'après. Lors de la prise de vue, je pense à une composition presque picturale,
cinématographique aussi.
Les espaces sont ensuite modifiés par la photographie. Par une opération de montage,
comme au cinéma, je greffe sur les structures de la jetée un ciel qui vient d'ailleurs. De
l'alentour de l’aéroport, du ciel au delà. Signalant la rencontre de deux temporalités distinctes,
évoquant aussi ce paysage qui disparaît progressivement dans la brume...
C'est aussi l'habitat que je questionne avec ce travail : comment habite-on un corps et
un espace ? Quelles relations s'y tissent ? Qu'en est-il lorsque le corps habite un espace qui
n'est pas à priori un espace familier ? Et comment la photographie interroge-t-elle notre
altérité ? L'Autre avec qui nous peuplons le monde ?

 

Eric Aupol